Retour
Histoire fausses matières
FAUSSE PIERRE - LINTEAU SUPÉRIEUR EN BOIS FAUSSE PIERRE - LINTEAU SUPÉRIEUR EN BOIS
FIXATION D’UN «NERGALTO» D’ACCROCHAGE POUR ENDUIT FIXATION D’UN «NERGALTO» D’ACCROCHAGE POUR ENDUIT
MISE EN PLACE D’UN MORTIER ET TRAME MISE EN PLACE D’UN MORTIER ET TRAME
FAÇONNAGE DES RELIEFS ET PATINES FAÇONNAGE DES RELIEFS ET PATINES
FINITION DES PATINES ET RÉALISATION FINALE FINITION DES PATINES ET RÉALISATION FINALE
AUTRE LINTEAU EN FAUSSE PIERRE SUR LINTEAU BOIS HORIZONTAL, (VRAIES PIERRES VERTICALES) AUTRE  LINTEAU EN FAUSSE PIERRE SUR LINTEAU BOIS HORIZONTAL, (VRAIES PIERRES VERTICALES)

HISTOIRE D’UNE FAUSSE MATIÈRE

Deux histoires de fausses matières vous sont présentées ici.

Le pont est réalisé en imitation « faux-bois » grâce à des mortiers spécifiquement formulés pour ce type d’ouvrage. Le mariage subtil de plusieurs liants et adjuvants permet le travail des matières en volume. Le modeleur peut alors laisser libre cours à tout son art et à sa créativité.

Pour les techniques de fausses pierres, nous vous proposons ici le remplacement d’une vieille poutre en bois par un nouveau linteau de fausse pierre de taille ! Et ce à moindre coût.

Les stages de fausses matières vous garantissent la maîtrise de tous ces mortiers spécifiques.